AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionSite

Partagez | 
 

 Nathan Sarvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan Sarvier

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 28/06/2011

MessageSujet: Nathan Sarvier   Sam 16 Juil - 0:34

Nathan Sarvier
~ Une petite phrase ? ~

*__Identité


NOM : Sarvier

PRÉNOM : Nathan

AGE : 27 ans

MÉTIER : Comédien

*__Description



PHYSIQUE :

Nathan possède de court cheveux caramel et des yeux de la même couleur. Il a les traits fin et la peau exagérément pâle. Il doit son corps musclé à de nombreuses séances de musculation, ses camarades lui disait souvent qu’il devait cultiver sa beauté, qui avait d’après eux, un fort potentiel et que cela passait par le sport. Il ne s’est pourtant passionné pour aucun sport en particulier. Son métier d’acteur le poursuit partout et l’on retrouve dans chacun de ses gestes les héros tragiques dont il a si souvent endossé la peau.
CARACTÈRE :

S’il existait un mot pour le décrire ce serait contradiction. Il peut parfois avoir un tempérament légèrement dépressif, et pessimiste, de même, il peut être exagérément orgueilleux. Il passe du rire aux larmes sans aucun avertissement. Il enchaîne crise de mauvaise humeur et geste de grande générosité. Il se montre tantôt philosophe tantôt brute. Il oublie régulièrement les promesses qu’il a pu faire. Il lui arrive cependant se montrer très sympathique quand il n’est pas en crise.

*__Histoire


HISTOIRE : Entre son physique avantageux et son air attractif, Nathan a souvent attirés les gens à lui, mais rien ne semblait l’intéresser. Malgré tout l’amour que lui procurait ses parents, il sentait que quelque chose manquait dans sa vie. Il pensait mériter mieux, peut être justement à cause de l’affection dont il avait bénéficié. Ainsi lorsqu’un jeune homme de son âge, surnommé Phil, lui assura le comprendre, et lui promit la réussite, il quitta tout pour le suivre dans sa vie errante. Il venait alors d’atteindre sa majorité et ses parents ne purent rien faire pour l’en empêcher. Phil lui promit la gloire. Ils durent se satisfaire pendant longtemps d’hôtel bas de gamme. Et Phil ne semblait plus le respecter. Il se mit à haïr cet homme qui l’avait entraîné dans tous ces problèmes, tout en ne pouvant le quitter, car l’associant à sa survie. Il était trop fier et ne pouvait rentrer chez ses parents pour leur demander asile.

Phil lui proposa un jour de commencer le théâtre, de jouer la comédie. Il accepta. Il avait toujours aimé jouer. Ils s’engagèrent donc dans une troupe de théâtre. La représentation suivante devait être Sophocle. Ils gagneraient une misère mais ce serait toujours mieux que rien. Pendant toutes les répétitions, Nathan se montra médiocre, et ne dut de garder son travail qu’aux petits nombres de candidats potentiels et à Phil qui se montra doué et menaça de quitter la troupe s’il le renvoyait. Lors de son premier passage sur scène la lumière l’aveugla, les visages incertains qu’il devinait l’effrayaient. Et puis il commença à jouer, il commença à rentrer dans la peau de son personnage. Et il oublia tout. Il n’était plus lui. Il était quelqu'un d’autre. Et c’était tellement réconfortant ! C’est à partir de ce jour qu’il se forgea un nom. Il devint bientôt la star de sa troupe de théâtre et lui fit gagner en prestige. Les mauvaises langues qui disaient au départ qu’il devait sa popularité à sa beauté plus qu’à son talent se turent devant ses représentation, oubliant tout leurs commentaires, aussi vrai soient-t-ils. Ils jouaient des tragédies grecques la plupart du temps. Et petit à petit, ses personnages gagnèrent de l’importance pour lui, lui prêtant leurs gestes et leurs rêves, petit à petit, il commença à devenir eux. Pour faire bonne mesure, il commença à fréquenter une autre comédienne de sa troupe, Nolwenn, une femme d’une beauté à couper le souffle, non pas parce qu’il l’aimait, mais parce que, déjà ses personnages commençaient à le posséder plus qu’il ne les possédait.
Un jour, sa mère ayant entendu parler de lui et ne supportant plus son absence, lui rendit visite. Alors que tous avaient ignorés les maux qui rongeaient son fils, elle s’en rendit compte en quelques minutes. Elle essaya de l’avertir mais rien n’y fit. Et la mère dut finalement, à contre cœur, à abandonner son fils une seconde foi à ces gens dont elle se méfiait. Avant de le quitter elle le prévint : « Prend garde, de ne pas oublier qui tu est à l’intérieur, derrière tes fantôme de papiers. »
Il ignora sa mise en garde et continua les représentations. S’enfonça de plus en plus dans le précipice qu’il s’était creusé, sans que personne autour de lui ne semble y prêter la plus petite attention. Malgré tout la vie continuait. Sauvage, imprévisible, merveilleuse. Jusqu’au jour où il apprit que sa petite amies n’avait plus qu’un mois à vivre. Il ne voulait pas l’attendre pour partir. Il ne voulait pas la voir partir. Il était trop lâche pour ça.

SUICIDE :
Il voulait être la star pour une foi en tant que lui même. Et puis, sa petite amie allait mourir. Tout bon héros tragique se devait de la suivre. Il réfléchit au moyen qu’il voulait utiliser : Il était sur d’une chose, il ne voulait pas se pendre. Ce n’était pas très classe. Electrocution ? Cela ferait maladroit. Excès de drogue ? Non, il ne voulait pas passer pour un drogué. Revolver ? Trop moderne. Trop commun de nos jours. Excès de somnifère ? Un peu lâche. Se jeter du haut d’un immeuble ? Oui pourquoi pas. Il aurait une magnifique vue de la ville. Et puis, le vent dans ses cheveux, les gens en bas, lui criant de ne pas sauter, ce serait vraiment très dramatique. Il pesa sa décision. Peu être pas finalement, il trouvait que son corps démembrée serait très repoussant. Cela pourrait gâcher la scène. Non, il voulait que son suicide soit parfait. Il se décida finalement pour le poison, son corps ne serait pas endommagé, c’était un bonne idée. Mais quel poison ? L’arsenic, ou le mercure, ce serait bien. Mais comment s’en procurer ? Peut des animaux, scorpion, ou serpent. Pourquoi pas.
Il se décida finalement pour la ciguë, poison bien connu dans l’antiquité et encore e nos jour, un classique. Ce poison avait l’avantage de pouvoir être fabriqué à partir de plantes, et se procurer la méthode, grâce aux livres, se montra plus facile qu’il ne l’aurait pensé.
La suite sembla se dérouler comme dans un rêve et il lui sembla au moment ou il tenait sa coupe dans les main que quelques secondes seulement le séparait de sa décision à l’instant présent. Il prit finalement une grande inspiration et avala tout cul sec.
Alors qu’il sentait les bras glacé de la mort l’enlacer, il eut un sursaut de conscience. « Prend garde, de ne pas oublier qui tu es à l’intérieur, derrière tes fantôme de papiers. » Et il s’en souvenait vaguement. De celui qu’il était. Il ne voulait pas se suicider. Il aimait trop la vie. Mais il était trop tard. Il ne voulait pas mourir. Ce devait être un cauchemar. Il n’avait jamais abandonné ses parents, il avait toujours dix huit ans. Oui, c’était cela. Il cauchemardait. Il allait se réveiller.
Et effectivement, il se réveilla. Il se sentait à la foi faible, et vigoureux. Son corps lui faisait mal. Quelque chose le retenait à son lit. Des sangles. Il était attaché. Mais pourquoi faire ? Il ouvrit enfin les yeux. Autour tout était blanc. D’un blanc aveuglant. Cela contrastait avec ses ténèbres intérieures. Une phrase s’afficha sur le mur, ou peut être était ce dans sa tête ? Voulez vous participer au jeu ? La question ne se posait pas. Il avait toujours aimé les jeux.

*__&More ?


AUTRE :

VOUS :Morgane, 16 ans

COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?Par Orane, Manon et Celine .A trois contre une, je n’ai pas eu le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val' H. Eloan
Graphiste
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 20/02/2011

Joueur
Âge: 21 ans
Métier: Etudiant en fac de Maths

MessageSujet: Re: Nathan Sarvier   Dim 24 Juil - 17:19

Bienvenue =) Te voilà validée !

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nathan Sarvier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Présentation Virginie/Nathan.
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Versus :: .: Général :. :: .: Présentations :. :: Présentations validées-
Sauter vers: