AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionSite

Partagez | 
 

 Fleuve [Elizabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Val' H. Eloan
Graphiste
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 20/02/2011

Joueur
Âge: 21 ans
Métier: Etudiant en fac de Maths

MessageSujet: Fleuve [Elizabeth]   Ven 22 Avr - 16:37

Val' marchait tranquillement sur les rives du fleuve, contemplant son reflet dans l'eau. La journée était belle, le Soleil haut dans le ciel, quelques nuages se prélassaient à l'horizon. Il était seul, profitant du beau temps, flânant pour se distraire de ses révisions.

Contrairement à ses habitudes, il n'était pas entouré d'amis, et même sa copine n'était pas prévue au programme. Il s'aérait l'esprit, réfléchissant aux derniers évènements, comme il n'avait pas encore eu le temps de le faire depuis.

Il était mort. Enfin, non, il avait essayé, nuance. Il s'était suicidé parce qu'il s'ennuyait. Et là... On lui proposait un Jeu, un étrange Jeu où il devrait récupérer des lettres. Il sortit son portable de sa poche, un iPhone dernière génération, et entra l'adresse du site.

Tous les candidats étaient encore à 100 points. Personne n'avait réussit à commencer le Jeu. En même temps... Comment reconnaitre un Joueur ? L'été arrivait, et les manches longues se soulèveraient, dévoilant un numéro sur le bras de la personne, mais les Joueurs seraient surement prudents, et ne dévoileraient pas leur nature à tout le monde...

On ne pouvait soupçonner tout ceux qui gardaient des manches longues, n'est-ce pas ? Et puis, encore fallait-il savoir si l'autre était noir ou blanc... S'il mentait ou non... Au final, il était presque plus facile de dévoiler son numéro en public, pour voir si des gens lui parleraient du Jeu. Ainsi, il saurait à qui il aurait à faire, et n'aurait plus qu'à découvrir le camps des autres.

Et puis, le site... Il n'y avait pas beaucoup de numéros. Les gens se suicidaient définitivement, tous ? Ou bien y avait-il plusieurs parties en même temps ? Et les autres Joueurs, d'autres parties, s'ils avaient aussi un numéro, ce serait gênant, non ? Au final, il ne valait mieux pas qu'il dévoile son numéro. Sinon, en regardant sur le site, les évolutions des gens, on pourrait savoir à quelle couleur il appartenait, ce serait dangereux.

Et puis, il y avait ces... améliorations. Il avait bossé toute la nuit, avait dormit deux heures, et ne se sentait absolument pas fatigué. Il n'avait plus besoin de dormir comme un être humain. Cela signifiait surement que les Maîtres voulaient que le Jeu se déroule la nuit, sinon il n'y avait pas d'intérêt... Et puis, cette plus grande force, cette plus grande agilité... Pour peu, il se serait prit pour un ninja, non ?

Il s'était assit dans l'ombre d'un pont, sur le bord du quai, ses chaussures presque au niveau de la surface, effleurant l'eau, et regardant les gens autour de lui. Un couple, une vieille femme qui promenait son chien. A part ça, le lieu était désert. Il plongea son regard dans son iPhone, réfléchissant à sa situation.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Maundrell

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 26/03/2011

Joueur
Âge: 14 ans
Métier: Collégienne déserteuse

MessageSujet: Re: Fleuve [Elizabeth]   Mar 3 Mai - 0:15

Elizabeth avait abandonné l'idée de tabasser les types au parc : ils étaient trop nombreux. De fort mauvaise humeur, elle se dirigeait vers le fleuve en tapant du pied dans les cailloux. Quelques tirs bien placés faillirent la faire sourire, mais elle était trop tendue.
Elle se posait très vaguement des questions sur le fameux Jeu, mais à vrai dire, elle s'en foutait un peu. Après tout, qu'est-ce qui l'obligeait à participer ? Le pire qu'on puisse lui faire, à ses yeux, c'était la tuer, et ce n'était pas vraiment pour la déranger. Une tentative de meurtre, ça lui permettrait d'assassiner tranquillement la personne et elle n'aurait même pas d'ennuis avec la justice, grâce à la magnifique invention qu'était la légitime défense. En tout cas, elle avait une furieuse envie de se la jouer petite caïd en tabassant quelqu'un arbitrairement.
Elle envoya un shoot dans une canette vide et, en désespoir de cause, se décida pour une petite partie de foot en solitaire. De toute façon, elle avait toujours été solitaire. Elle était une victime de la société, une pauvre enfant abandonnée par les autres, et elle les niquerait tous pour ça. Oui, il paierait : ceux qu'elle laisserait en vie dans sa grande miséricorde seraient ses vassaux. Elle mettrait la terre à feu et à sang, tuerait tous ceux qui oseraient s'y opposer et crèverait à la fin d'une vie fructueuse et sanguinolente sur un lit de mort remplit de roses noires.
Puis, elle brûlerait en enfer, où son nom sataniste, Elizabeth Maundrell, brillerait en lettres de feu sur le clocher d'une cathédrale inversée. Elle retournerait aux côtés de son seigneur et maître Satan, qui certainement lui destinait une place de choix, bras droit par exemple.
Elle en était là de ses réflexions lorsque la fameuse canette qui depuis quelques minutes lui servait de ballon ricocha sur le genoux d'un garçon assit au bord de l'eau quo scrutait l'écran d'un I-phone. Sa balle improvisée finit sa course dans le fleuve. Aucune chance de la récupérer.
Elizabeth sentit la fureur bouillonner en elle. Ce type ! Il lui avait ôté sa seule distraction ! Elle ne se tenait plus. Il paierait pour ça !
Cependant, lui avait du trouver à manger durant les derniers jours, tandis qu'elle avait jeûné en signe de soumission à son maître, et il était donc en bien meilleure forme physique qu'elle. De plus, tabasser un garçon qui avait son âge ou plus n'était pas dans ses spécialités : elle avait toujours préféré s'attaquer à de pauvres types plus jeunes qu'elle.
Un plan se présenta à elle : elle s'assit à côté de lui, comme une simple adolescente qui voulait faire connaissance, et jeta un œil sur l'écran de son I.Phone : le site du Jeu auquel elle était censée participer. Un autre joueur. On gagnait dans l'intérêt.
Elle retira de ses oreilles le casque de son I.Pod où Behemoth passait à fond et ouvrit la bouche, cherchant ses mots, comme voulant s'adresser au jeune homme. Puis, sans prévenir, elle le poussa violemment dans le dos, espérant le faire tomber dans l'eau. Rejoindre la canette, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val' H. Eloan
Graphiste
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 20/02/2011

Joueur
Âge: 21 ans
Métier: Etudiant en fac de Maths

MessageSujet: Re: Fleuve [Elizabeth]   Jeu 5 Mai - 0:13

[Bon, petit rp, mais tant pis Razz Je ne savais pas quoi faire, j'espère que ça va te plaire Wink ]

Quelque chose heurta son genoux. Il tourna d'abord la tête, intrigué, puis vit que c'était une canette, lancée par un abrutie qui butait dedans. C'était qui cette fille ? Elle le cherchait ? Il commença à serrer les poings, quand elle s'assit à côté de lui. Sale gothique. Elle jeta un œil sur l'écran, indiscrète. Il blêmit aussitôt, rangeant son téléphone dans sa poche, se rendant compte des conséquences que cela pouvait avoir. o Aucun être humain non-joueur ne doit connaître l’existence du Jeu. Cette phrase sibylline cachait-elle une menace ? Enfin, il n'avait pas fait exprès... si ?

Tiens, la grenouille semblait vouloir parler. Il lui jeta un regard menaçant, quand soudain, elle le poussa dans le dos. Il ne dû qu'a de prodigieux réflexes qu'il ne se connaissait pas de ne pas finir dans le fleuve, aux côtés de la canette. Il se retourna vers elle, la poussant du plat de la main pour l'impressionner, comme il aimait tant le faire, entouré d'une bande de potes imbéciles.

"Woo, t'es qui là ? Tu me cherches ? Tu m'as trouvé ; pas de chance. Tu crois, sale gothique, que c'est parce que t'es une fille que tu peux tout te permettre ? Si tu me fais chier, je t'envoie dans le fleuve rejoindre ta canette, petite imbécile !"

Et oui, il se la jouait. Genre grand garçon menaçant. Il faut dire qu'il aimait bien ça, dominer, se retrouver en haut de l'échelle. Et une gamine émaciée comme elle, il n'en faisait qu'une bouchée. Quitte à passer pour un rustre, un goujat [hey, j'ai placé le mot goujat dans mon rp xD], peu lui importait. Il souhaitait lui faire peur.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Maundrell

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 26/03/2011

Joueur
Âge: 14 ans
Métier: Collégienne déserteuse

MessageSujet: Re: Fleuve [Elizabeth]   Jeu 5 Mai - 0:59

-Tiens, ça n'a pas marché.
Elizabeth était profondément déçue. Dire que la réussite de son petit plan aurait si bien égayé sa journée. Malheureusement, ce type n'était pas tombé à l'eau et elle se sentit fortement énervé quand il se mit à mal lui parler. Quelle jour de merde. Vivement que le lendemain arrive. Elle songeait à un docile petit chaton sur lequel appuyer ses pieds. Un instant perdue dans ses rêveries, elle se rendit compte qu'elle avait commencé à lever le pieds pour le poser sur le genoux du type. Elle arrêta immédiatement son geste et reposa la jambe.

-Je ne crois pas que parce que je suis une fille je peux tout me permettre. Je crois que parce que je suis moi je peux tout me permettre. Pour ta petite information, il y a longtemps que j'ai dépassé le stade de minable petite gothique en crise.

Elle s'était levée et, en prononçant ces mots, pencha son visage à hauteur de celui de son interlocuteur, avec un grand sourire dément et des yeux exorbités. Elle susurra quelques mots au gars et sa langue percée se tortillait dans sa bouche telle un serpent mesquin, une anguille électrifiée.

-Je te hais. Oooh, comme je te hais...

Et, changeant brusquement de ton, avec un air presque plaintif. Son estomac la faisait souffrir et elle se demanda depuis combien de jour exactement elle n'avait rien avalé. Ce n'est pas dans ce pitoyable état qu'elle vengerait la perte de sa cannette. Quel dommage, songea-t-elle.

-J'ai faim, je suis fatiguée. Paye-moi à manger.

Devant l'expression du jeune homme, elle comprit qu'elle n'aurait pas gain de cause du côté d'une invitation au restaurant. Elle se redressa en faisant craquer les os de ses épaules ainsi que sa colonne vertébrale et, regardant le déplaisant individu de haut :

-Bon... C'est pas grâce à toi que j'aurais à manger, racaille wesh-wesh de quartier. J'me demande. T'as compris quelque chose à ce jeu, toi ? Tu pourrais servir à quelque chose si t'en a compris l'utilité.

Doutant que quelqu'un ai compris quelque chose de plus qu'elle, elle remit sa musique à fond et son casque sur la tête et tourna les talons, non sans lancer un joyeux "Tu crèvera" au garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val' H. Eloan
Graphiste
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 20/02/2011

Joueur
Âge: 21 ans
Métier: Etudiant en fac de Maths

MessageSujet: Re: Fleuve [Elizabeth]   Sam 21 Mai - 14:06

[Désolée du retard TT]


*Petite imbécile. Vas-y, continue de me menacer, je te dirais rien. Tu es pitoyable. Je vois même pas pourquoi je t'accorderais mon attention. Tu crois quoi ? Me faire peur ? Va te pendre, gamine, tu es juste minable, avec tes ongles noirs et ta mine de cadavre. Tu crois avoir dépassé le stade de petite gothique en crise ? Voyez-vous ça ! Et alors, tu es quoi, aujourd'hui, à part une pauvre gamine, si tu ne nous fais pas ta petite crise d'adolescente dévergondée ? Ah, les gens comme toi, j'ai envie de les frapper. Tu croyais quoi, minable ? Tu devrais juste t'attaquer à des gens plus faibles que toi, c'est bien ton genre, et ça aurait dû te suffire, sale gothique. Tu crois me faire, peur, là, avec tes yeux de folle ? T'es répugnante. Regarde-toi, tu n'es même plus humaine, tu n'est même plus une fille. Tu me hais ? Comme j'en suis aise ! Tu crois que je t'adore ? Petite minable.*

"T'es répugnante, comme fille, tu le sais ? Ouvre-toi les veines, ça soulagera le monde d'un grand poids !"

Il avait avancé d'un pas et l'avait poussée, dans le but de l'éloigner. Elle l’écœurait.

"J'ai faim, je suis fatiguée. Paye-moi à manger."

*J'ai bien entendu ? Et puis quoi encore, petite peste ? Tu veux que je t'offre un nouveau crucifix tout neuf ? Imbécile. Lèche mes chaussures, ça devrait suffire pour te rassasier, n'est-ce pas ? Et puis non, en fait, j'aimerais pas qu'un sale déchet comme toi m'approche. Vas-y, fait craquer ta colonne. Tu crois m'impressionner ? Me faire peur ? Il existe bien des mecs plus effrayants que toi, crevette, tu devrais retourner chez ta maman, et avec un bouquet de fleurs et des excuses, pour toute la honte que tu lui fais chaque jour !*

"Bon... C'est pas grâce à toi que j'aurais à manger, racaille wesh-wesh de quartier. J'me demande. T'as compris quelque chose à ce jeu, toi ? Tu pourrais servir à quelque chose si t'en a compris l'utilité."

*Je passe sur la racaille de quartier. Si tu savais, tu rirais bien, c'est tout. Mais... le jeu ? Le Jeu ? C'est donc une Joueuse. Ou alors juste une imbécile qui sort des phrases au hasard, et qui par coïncidence me parlent. Drôle de coïncidence. Et elle a vu le site sur mon mobile.*

Elle avait déjà tourné les talons, et remit son casque sur ses oreilles. Il serra les poings devant tant d'impolitesse, et la rattrapa, arrachant d'un geste rageur le casque et le lançant par terre, prenant le menton de la fille entre ses mains et la forçant à le regarder.

"Écoute, minette. Ta façon ne me plait pas, on va faire à la mienne. Tu vas commencer par me donner ton nom, ton adresse et ton numéro de Joueur. Ensuite, je te paye à bouffer, et on parle de ce Jeu, tous les deux. Capiche ? Et si tu fais pas ce que je te dis, tu risque tout à fait de te retrouver avec deux cratères à la place des yeux dans les minutes qui suivent."

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Maundrell

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 26/03/2011

Joueur
Âge: 14 ans
Métier: Collégienne déserteuse

MessageSujet: Re: Fleuve [Elizabeth]   Mar 24 Mai - 9:02

-Ho, ho, nan mais rêve pas trop non
plus espèce de racaille, regarde comment t'as bousillé mon I-Pod
tout neuf, et avec quoi j'vais écouter Trivium moi, faudrait pas...


Elizabeth s'arrêta net. Elle se rendit
soudain compte que le type avait prononcé le mot bouffer. Ça
faisait bien deux jours qu'elle n'avait rien avalé, à part de
l'eau, et ça commençait à se faire sentir.

-Hum... Manger...

Elle compta sur ses mains pendant
combien de temps elle pourrait continuer sans faire de malaise.

-Alors... La dernière fois que j'ai
mangé c'était y'a deux jours le midi... Si on compte qu'on est
aussi le midi... Hum... Rah, d'ici demain il faut que j'me trouve un
sandwich... Hum...


Finalement, elle s'avoua vaincue.

-Bon, ok. On va dire que ça marche.
Moi, c'est Elizabeth Maundrell. J'habite plus nul part vu que mes
connards de parents m'ont laissé tomber dans un espèce de putain de
pensionnat et je sais pas si je suis censée dire le numéro de
joueur.


Elle se rendit compte qu'elle obéissait
au règles et cela lui déplut.

-C'est pas comme si j'avais peur d'eux,
mais si on arrivait à me tuer avant que j'ai tué quelqu'un, ça
serait vraiment pas cool.


Elle ferma les yeux un instant, prise de vertige.
Manifestement, elle ne tiendrait même pas jusqu'au lendemain sans
nourriture et avait du se surestimer. Ou alors elle s'était
trompé... Elle ne connaissait pas la date, peut-être que ça
faisait trois jours qu'elle n'avait pas mangé. Elle fouilla dans son
sac en forme de cercueil et mit la main sur une bouteille d'eau
qu'elle ouvrit. Elle but une grande gorgée.

-Bon, ok, on va dire que j'ai trop faim
pour avoir de l'honneur. C'est bon, si t'as de la bouffe, j'te dirais
c'que tu voudras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val' H. Eloan
Graphiste
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 20/02/2011

Joueur
Âge: 21 ans
Métier: Etudiant en fac de Maths

MessageSujet: Re: Fleuve [Elizabeth]   Dim 26 Juin - 13:36

Elle devenait donc raisonnable. Il entra leur adresse dans l'iPhone, et rechercha des restaurants à proximité. Il y avait un MacDo non loin, ça devrait aller. Il l'entraina à sa suite, et ils marchèrent quelques minutes avant d'arriver dans l'établissement. Quelques clients, une bande de jeunes, une famille, trois filles... Les lieux étaient plutôt déserts, ce qui lui allait bien. Il laissa la fille -Elizabeth, c'était son nom- commander, et paya avec sa carte platinium, avant de l'emmener s'installer sur une table à l'écart des autres clients.

Il n'attendit pas qu'elle ait finit de manger pour commencer. "Alors, Elizabeth, c'est ça. T'as quel âge, gamine ? Lycéenne ? Si t'es en pensionnat c'est surement le cas. Alors tu ne veux pas me donner ton numéro de Joueur ? Je sais qu'il est tatoué sur ton épaule, tu ne voudrais pas que j'aille voir de moi-même, non plus ? J'aimerais bien te demander ton camps et ta lettre aussi, mais ça, je suis moins sur que tu dises la vérité. Et essaye pas de te barrer une fois que tu auras finit de manger. Je tiens une Joueuse, je vais pas la laisser filer ainsi."

Il se demanda s'il devait provoquer en duel cette fille. Si elle était dans son camps, il perdrait au pire, un point, ce qui semblait peu, sur la centaine qu'il possédait. Mais si elle faisait partie du camps adverse, il ramasserait une lettre. C'était intéressant. Un peu comme une seconde version du pari de Pascal. Il n'envisagea pas le fait de perdre. Il allait la battre, sur un terrain qu'il connaissait. Il ne savait pas lequel encore, mais il allait trouver. Et gagner. Il n'y avait pas d'autre solution.

"Tu as vu comme moi le fonctionnement du Jeu. Tu as vu qu'on pouvait s'affronter. Je te propose un combat, sauf si tu me dis que tu appartiens à ma couleur...?"

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fleuve [Elizabeth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fleuve [Elizabeth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» Le Grand Fleuve, la réput et les quetes rejouables ...
» Doucement Megan ! [priorité à Elizabeth]
» La vie est un long fleuve tranquille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Versus :: .: RPG :. :: Les rives du fleuve-
Sauter vers: